Introduction Final Fantasy Dissidia


Date de sortie Japon : 18 Décembre 2008
USA : 25 Août 2009
Europe : 4 Septembre 2009


Final Fantasy Dissidia n'est pas un Final Fantasy à part entière, en effet c'est un spin-off regroupant de nombreux personnages de la série mythique de Square-Enix. Un cross-over ambitieux qui mélange deux styles de jeu pourtant radicalement opposés : le jeu de combat et le RPG. Il fallait frapper fort pour fêter les 20 ans d'une des plus grandes séries du jeu vidéo et Dissidia a parfaitement rempli sa mission. Bien que ce soit seulement le deuxième jeu sur PsP de Square-Enix, une certaine maîtrise de la console se fait incontestablement sentir dès lors qu'on commence à jouer à ce jeu. Pourtant la tâche était loin d'être aisée surtout si l'on se rappelle de l'échec cuisant Ergheiz, la dernière fois que Square-Enix avait tenté de développer un jeu de combat. C'est un ensemble d'idées à la fois originales et efficaces qui ont permi à ce titre de s'imposer comme un des meilleurs jeux de la petite dernière de Sony. Et bien qu'il ne soit pas exempt de défauts les fans de la saga devraient y trouver leur compte.



FFD image 1FFD image 2



Le système de combat de Dissidia est assurément un de ses points forts. Ultra novateur et bien pensé, il vous plongera rapidement dans le coeur du jeu. Vous devrez jongler entre deux types d'attaques complémentaires qui vous permettront d'achever vos ennemis. Bien que le jeu tarde quelque peu à se mettre en place au niveau du gameplay, dès lors que vous aurez amassé quelques pièces d'équipement et des nouveaux coups, vous pourrez profiter pleinement du système de combat. Cela dit il ne faudra pas prendre à la légère la touche RPG très importante du jeu sous peine d'éprouver de grosses difficultés à mener à bien les nombreux combats que vous devrez disputer. En plus de 4 pièces d'équipement différentes (arme, bouclier, casque et armure) vous aurez l'occasion de récupérer de nombreux accessoires et un bon nombre d'invocations qui vous donneront de précieux bonus. La jouabilité changera grandement en fonction du personnage que vous prendrez en main ainsi que du niveau, ce qui permet au jeu de se renouveller et de limiter l'aspect répétitif inhérent à ce genre de jeu. On notera toutefois une différence de pouvoir entre les personnages assez énervante.



FFD image 3FFD image 4



Vous aurez le bonheur de retrouver vos personnages préféres dans ce jeu, ça tombe bien c'était un peu le but de ce cross-over. Et même si tous les personnages de la saga ne répondent pas à l'appel, ce n'est pas moins de 24 personnages qui sont présents dans Dissidia. Tous ces personnages sont séparés en deux groupes distincts : les forces de la Lumière menées par la déesse Cosmos et les forces des ténèbres menées quant à elles par le Dieu de la destruction Chaos. Vous aurez donc le plaisir de retrouver Squall croisant le fer avec Sephiroth, Cloud à la recherche de sa rédemption, Cecil hésitant entre la Lumière ou les Ténèbres... Si les personnages de Dissidia respectent à la perfection la psychologie des personnages originaux, on regrettera cependant la qualité du scénario dans lesquels ces derniers sont réunis. En effet le scénario ce résume à une lutte entre le Bien et le Mal, un point de vue assez manichéen uniquement nuancé par quelques personnages ayant du mal à trouver leur place parmi ces deux groupes. Un peu léger mais suffisant pour un jeu de combat.



Angelfire.
26/10/2009.